LE PISTAGE HOLISTIQUE

« La première trace est le dernier maillon d’une chaîne. A l’autre extrémité, un être mystérieux s’agite. Un être qui, à chaque pas, se dévoile un peu plus, nous parle de sa vie. On peut presque le voir avant même de l’avoir approché. Empreinte après empreinte, le mystère s’éclaircit. Très vite, d’importants indices incitent à poursuivre. Ensuite, l’être qui remue là-bas à l’autre bout de la chaîne donne des détails si précis sur ses activités et sur lui-même qu’on a l’impression d’avoir affaire à un vieil ami. » Tom Brown, Le pisteur, Ed. Flammarion

20180121_101700

Le pistage est inscrit dans notre ADN, aussi étonnant que cela puisse paraître il suffit de sortir du chemin et d’entrer dans une aire de végétation plus dense pour se retrouver spontanément sur une piste animale.
Comme les autres animaux, nous sommes naturellement économes de notre énergie et nous suivons prioritairement les parcours les moins accidentés et les moins enfrichés. Invariablement cela conduit nos pas dans les empreintes animales : dès que nous quittons les sentiers tracés par l’homme, nous entrons sur ceux tracés par les animaux !

IMG_20180504_171232_300

Durant 95% de son existence sur Terre, notre espèce a vécu selon le mode de vie « paléolithique » c’est-à-dire une existence pré-agricole qui induisait une subsistance faite de chasse et de cueillette. Ces deux activités ont contribué à développer considérablement nos capacités d’observation, d’intuition, d’attention, de déduction et d’empathie.
10 000 ans plus tard, ce précieux héritage est toujours présent en nous, il ne demande qu’à être utilisé pour se réveiller.
Ces compétences ne nécessitent pas un entraînement intensif mais simplement un temps de qualité passé dans la nature.

badger1

En ouvrant le grand livre du pistage on ouvre en même temps le grand livre du naturaliste et plus on avance en tant que pisteur plus on ressent le besoin de progresser en botanique, en minéralogie, en ornithologie, etc… pour mieux suivre les pistes et comprendre les raisons de leurs courbes, de leurs cassures et de leurs croisements et pour mieux apréhender l’écosystème dans son ensemble. D’ou le terme de pistage holistique20180121_104226

Certains historiens avancent que notre esprit scientifique et la naissance de l’écriture seraient liés à notre pratique du pistage. Cette capacité à lire les histoires inscrites dans le sol, à formuler des hypothèses à partir de celles-ci, puis à les vérifier en poursuivant la lecture des signes et empreintes tout au long de la piste serait possiblement à l’origine de la science et de l’écriture.
Suivant cette supposition, les ateliers de pistage proposent un abécédaire pour conduire à la formation des premiers mots et des premières phrases des futurs poètes de la piste.

IMG_20171229_085929_799

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s